Un centre construit autour du bien-être des handicapés

3 Déc 2016 | Réalisations | 0 commentaires

Construit en 2014, le centre de la fondation Lukas Koch est spécialisé dans la prise en charge de patients handicapés. Pensé pour leur bien-être, il facilite leurs déplacements à l’extérieur et à l’intérieur du bâtiment. 

Souffrant d’une maladie mitochondriale, Lukas ne parle pas et ne peut pas se déplacer sans son fauteuil roulant. À cause de la maladie, il a de grandes difficultés respiratoires. Le moindre mouvement trop brusque peut nuire à sa santé. C’est pourquoi chaque trajet en voiture, indispensable pour son suivi médical, est périlleux.

C’est ainsi que naît l’idée de la Fondation Lukas Koch. Le projet vise à créer une communauté résidentielle pour améliorer la qualité de vie des personnes avec des capacités psychomotrices réduites.

Une construction durable

Le centre a été construit en 2014 sur les principes de durabilité. Comment ? Les panneaux photovoltaïques installés sur le toit minimisent l’utilisation d’énergie. Le système d’eau de pluie irrigue le jardin et le bâtiment isolé par l’extérieur évite la déperdition de chaleur.

Un jardin sensoriel

Elena Guembe, bénévole de la fondation, est architecte-paysagiste. Elle a élaboré le jardin situé au centre de la structure. Consciente de l’objectif du centre, elle a conçu l’extérieur avec des allées accessibles en fauteuil roulant. Des arbres ont été plantés à proximité des aires de jeux et du terrain de pétanque. Les résidents profitent du patio où ils peuvent s’abriter du soleil. Mais l’architecte n’en est pas restée là et propose un jardin sensoriel. Plantes, fleurs, fruits… une panoplie naturelle pour développer les sens !

Un centre convivial

La fondation Lukas Koch est basée sur le modèle néerlandais des maisons protégées, à savoir un environnement où tout le monde peut être proche de sa famille et en même temps, libre de vivre sa vie comme bon lui semble. Le centre est divisé en deux zones distinctes. Une première zone ouverte avec des bureaux, une salle de physiothérapie et une piscine sensorielle. L’autre zone se présente comme un appartement avec sept chambres avec salles de bains, ainsi qu’un espace commun équipé d’une cuisine-salle à manger.

Le bâtiment peut accueillir sept adolescents âgés de 17-18 ans. L’idée était de créer un environnement convivial où chacun peut personnaliser son espace. Les membres de la famille ne vivent pas en permanence avec le patient, mais la résidence est adaptée pour les accueillir.

Dans la salle sensorielle, le lit d’eau, la thérapie des couleurs et la musique facilitent la relaxation et la stimulation.

Un système coulissant adapté

Pour faciliter le passage, la fondation a opté pour des portes coulissantes. Une quarantaine de châssis à galandage ont été installés dans tout le centre. En disparaissant dans la cloison, les portes à galandage facilitent le déplacement des patients. Elles ne nécessitent pas de recul, ce qui aide le passage des fauteuils roulants.

Ci-contre, le système coulissant Hoist permet d’installer un système de levage motorisé sans gêner l’ouverture et la fermeture de la porte coulissante. Fixé au plafond, le système de levage soulève et déplace le patient d’une pièce à l’autre. Ils peuvent ainsi accéder à la piscine facilement et sans risque.

Articles similaires

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Partagez cet article sur les réseaux sociaux