Un appartement industriel chic dans le centre de Vilnius

5 Avr 2021Réalisations0 commentaires

Située à Naujamiestis, un quartier commerçant animé de Vilnius, une ancienne usine de l’époque soviétique a été rénovée en lofts modernes. L’âme de ces appartements a été guidé par l’environnement extérieur. Leurs baies vitrées donnent sur l’église orthodoxe de Saint-Constantin-et-Saint Michel. Dans cet article, vous trouverez toutes les astuces utilisées par l’architecte, Leva Prunskaitė, pour allier le design industriel avec le cachet du contemporain.

1. Le projet

«Le design commence toujours par l’écoute des besoins» explique l’architecte, Leva, du studio Prusta Ltd. Le client souhaitait un grand espace de vie avec cuisine ouverte, une suite  parentale et deux chambres pour les enfants.

Les propriétaires, activement impliqués dans l’ensemble du projet, voulaient un style raffiné qui comprenait des éléments à caractère industriel. Pour eux, les baies vitrées, avec leur vue spectaculaire, étaient un élément tout aussi essentiel que leur intérieur.

Schéma de l'appartement avant le projet

La rénovation n’a pas totalement suivi ce qui été prévu dans le projet initial. « La mezzanine devait être plus petite, l’escalier aurait dû être moins large et positionné ailleurs. Quant à la salle de bain, elle prenait initialement plus de place, au détriment de la chambre des enfants », explique Ieva Prunskaitė. Voici l’explication de ces adaptations.

2. Les espaces de vie

En pénétrant dans l’appartement, vous êtes immédiatement plongé dans l’ambiance. En effet, l’entrée est marquée par un effet graphique avec des éléments verticaux en bois, installés sur toute la hauteur de la pièce. Disposés parallèlement, ils donnent de la perspective.

À gauche de l’entrée, la cuisine capte l’attention avec des barres verticales en laiton composées d’inserts en marbre. Ils définissent l’espace comme un mur, sans le fermer à la vue et à la lumière naturelle : les espaces sont ainsi subtilement divisés, sans perdre le concept d’espace ouvert.

Contrairement au raffinement du laiton, un effet corten a été apposé sur les meubles de l’îlot et sur certains placards de la cuisine. Le plan de travail blanc et le contour de la cuisine noir contrastent sobrement avec ces matériaux inhabituels.

La table, juxtaposée à la cuisine, est en marbre. Seuls les deux pieds rappellent le laiton de la structure. Placée devant la baie vitrée, elle surplombe une vue imprenable.  Les deux lustres en maille métallique de style ajouré surplombent la salle à manger sans cacher le potentiel de la mezzanine.

L’architecte révèle qu’il n’a pas été facile d’obtenir un plafond épuré. Il a fallu intégrer le système électrique directement dans le béton. « C’est le résultat d’un travail précieux et précis. Chaque angle a été pondéré, chaque perspective calculée, harmonisée et évaluée pour obtenir ce résultat digne d’un grand palace » confie Prunskaitė.

 

Côté salon, le mur gris agit comme un arrière-plan neutre, permettant à d’autres éléments de figurer au premier plan. Le grand canapé panoramique de couleur bleu paon apporte une touche vive dans cette ambiance industrielle. Le décor mural or s’associe parfaitement à l’ensemble de la pièce. Le mur de pierre noire souligne la hauteur sous-plafond et dirige notre regard vers l’escalier. Sans contremarches et avec une rambarde vitrée, il donne l’impression de flotter.

3. Les espaces de nuit

Le projet de la mezzanine a varié de nombreuses fois avant sa rénovation. Pour éviter de surcharger l’espace de vie, toute la pièce a été orné de fenêtres en verre composite ultra-clair. Elle est encadrée extérieurement par des éléments verticaux en laiton visant à créer une sensation d’intimité dans la chambre.

À l’intérieur de la pièce, les rideaux de velours, positionnés le long de la fenêtre, isolent l’espace du salon. Le lit culmine la pièce de vie et donne sur sa salle de bain. La baignoire îlot en noir mat est la pièce centrale de la chambre. Le design déstructuré de la paroi de douche apporte du cachet et laisse entrevoir la faïence en marbre. Au sol, la délimitation entre le parquet en chêne blanc et les carreaux permet de séparer subtilement les fonctions. 

 

De la chambre il y a accès à la terrasse, où le designer a satisfait l’envie des propriétaires d’avoir un espace bien-être privé avec sauna et jacuzzi.

En harmonie avec le bâtiment d’origine, le mur extérieur du sauna est en tôle noire.

Nous pouvons maintenant redescendre par l’escalier suspendu pour rejoindre l’espace de nuit des enfants.

Il faut traverser le salon – salle à manger pour arriver dans le couloir blanc, à droite de l’entrée. Les murs des chambres d’enfants ont des lignes arrondies et permettent d’adoucir les matériaux bruts (laiton, marbre, béton).

Afin d’avoir des surfaces aussi lisses et neutres que possible, aucune porte n’interrompt le mur.  L’architecte a choisi d’utiliser des portes invisibles, Syntesis® Battant. Elles créent des passages cachés qui apparaissent quand c’est nécessaire.

Dans la chambre, nous retrouvons le parquet à chevron de l’espace de vie. Le lit superposé fait l’angle de la pièce. La forme géométrique rose, peinte au mur, joue sur les perspectives et les volumes. Les différentes nuances de rose, sur les chaises, les coussins et les draps, animent la pièce.

Cet article vous inspire ? Ce paradis caché à Vilnius nous fait prendre conscience qu’à chaque lieu nous pouvons avoir ou même créer un endroit resplendissant.

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Partagez cet article sur les réseaux sociaux