Transformer les combles d’un immeuble en un loft spacieux

21 Oct 2016 | Réalisations | 0 commentaires

« Je vivais à Londres. Et j’adorais y vivre. C’est pourquoi, lorsque je suis rentré chez moi en Italie, j’ai souhaité recréer l’ambiance du loft anglais”.

L’appartement d’Alberto Goldoni se situe dans le centre de Pieve di Soligo, à Trevise, en Italie. Son immeuble borde l’ouest de la place publique.

Cet immeuble a été construit et rénové à différentes époques qui racontent son histoire. Au début du XXe siècle, l’édifice est construit comme hôtel de la chaîne Stella d’Oro. En 1926, il devient le siège de la Caisse d’épargne. Puis en 2005, le bâtiment fait l’objet d’une restructuration radicale. Il est divisé en trois zones distinctes. Il est transformé en zone commerciale au rez-de-chaussée, alors qu’il est agencé en bureaux et en logements résidentiels à l’étage. En 2013, un nouveau projet modifie à nouveau son architecture intérieure. Les combles de l’immeuble sont aménagés pour laisser place à un appartement spacieux.

Ce projet d’aménagement conserve la structure de l’édifice mais l’adapte aux exigences de la vie contemporaine. Pour récupérer l’architecture d’origine, Enrico de Mori (architecte d’intérieur), a mis en valeur la conception des pièces en laissant les poutres apparentes. Elles apportent cachet et chaleur à ce loft contemporain. L’utilisation de matériaux tels que l’acier, le verre et la résine apporte une sensation moderne et fraîche.

Ce loft laisse place aux grands espaces. La lumière naturelle du salon sublime la profondeur de la pièce. Les marches de l’escalier en bois rappellent les poutres du plafond. Complété par les rambardes en verre, l’escalier s’intègre parfaitement au design du salon. Derrière, la cloison est blanche et épurée. Chaque porte invisible laisse la cloison lisse. À l’étage, la mezzanine met en valeur la hauteur sous plafond et surplombe le salon.

La première porte invisible, en face de l’escalier, ouvre sur la suite parentale. Les deux lucarnes placées au-dessus du lit éclairent toute la pièce. La décoration plus rustique crée une ambiance cocooning et apaisante. Au fond de la chambre, la salle de bain privative offre encore plus d’intimité. Elle est masquée par une porte invisible Syntesis® Battant.

La seconde porte invisible de la mezzanine, décorée d’un sticker, donne sur une chambre. Elle-même ouvre sur une autre pièce aménagée en salle de jeux. Une conception idéale pour y accueillir un troupeau de petits zèbres !

Articles similaires

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Partagez cet article sur les réseaux sociaux